//
Bonne lecture...
Articles, Info, Planches

La Quête

Don Quichotte par Gustave Doré

Notre Fr.·. Orateur mène une réflexion poétique sur la quête du « Don Quichotte » de Cervantès et tente de définir de quelle manière ce mythe nous apprend à tirer notre force de nos faiblesses.

Ecoute-moi, pauvre monde !
Insupportable monde ! C’en est trop,
tu es tombé trop bas, tu es trop gris,
tu es trop laid ! Abominable monde !
Un chevalier te défie…

Après les Chevaliers de l’Ordre du Temple, la raillerie de la chevalerie ? Non, ne vous méprenez pas mes Frères, cette planche n’est pas raillerie, non plus qu’elle n’est éloge de la folie, son thème est la recherche d’un idéal, la vertu de la Tradition, le rêve de gloire et de victoire sur l’injustice.

… rêver un impossible rêve,
porter le chagrin des départs.
Brûler d’une impossible fièvre
partir où personne ne part…

Don Quichotte par Gustave Doré

Le temps n’est plus ou Don Quichotte passait pour une œuvre sans pensée et Cervantès pour un homme sans culture. Il n’y a pas au monde de livre semblable, qui paraisse aussi clair, qui demeure aussi frais; et qui en même temps, pose plus de problèmes relatifs à son pays, à l’humanité. Les enfants l’ont pris pour leur bien, tant il est simple, aux hommes, il procure d’infinis sujets de réflexion. Non pas qu’il veuille prouver quoi que ce soit; non pas qu’il aille, d’un mouvement continu vers des fins déterminées, non, il reflète au contraire ce que notre être a de multiple, de contradictoire et de toujours incertain; c’est là son inépuisable richesse. Il ne juge pas sur le conflit des apparences et du réel, il ne nous donne aucune leçon, il nous apprend tout, de la sagesse à la folie. Il nous offre tant de point de départ qu’il nous fait entrer à tout moment dans le monde de la pensée et du rêve.

…aimer jusqu’à la déchirure,
aimer même trop, même mal;
tenter, sans force et sans armure
d’atteindre l’inaccessible étoile,
telle est ma quête, suivre l’étoile…

Il y avait donc une fois un hidalgo de la Manche, cinquante ans, sec, maigre et long, qui s’était entêté de livres de chevalerie au point d’en devenir fou; donc il voulu se faire chevalier errant et parcourir le monde pour en redresser les torts et réparer les injustices.

Dressé sur son cheval Rossinante, qui subira aussi les frasques de son maître, il s’assure d’abord les services d’un écuyer, tous les chevaliers en ont un; ces fonctions sont remplies par un lourdaud du voisinage, Sancho Pança, dont le caractère va bientôt s’affirmer de telle sorte qu’il se hissera, aux côtés de son maître jusqu’au rang des héros immortels.

…que m’importe mes chances,
que m’importe le temps, ma désespérance,
et puis, lutter toujours
sans question, ni repos,
se damner pour l’or d’un mot d’amour…

Don Quijote and Sancho Panza, par Honoré Daumier,

A chaque conflit auquel notre héros est confronté, nous voyons un Don Quichotte agressif, un Don Quichotte courageux puis un Don Quichotte vaincu ou qui s’est trompé et la soi-disant victime qu’il voulait défendre se retrouve ou en plus mauvaise posture ou plus blessée à moins que le pauvre Don Quichotte lui, ne se fasse rouer de coups; un autre exemple: c’est la nuit, on entend un grand bruit d’eau qui semble tomber de rochers escarpés, et en même temps un cliquetis de chaînes et de fer, de grands coups frappés en cadence. L’obscurité, le souffle du vent dans les arbres, ces bruits étranges remplissent Sancho d’épouvante et risquent d’ébranler l’âme du chevalier. Mais il se reprend:  » Ami Sancho, sache que je naquis par la volonté du ciel dans cet âge de fer qui est le nôtre pour y faire revivre l’âge d’or ou doré, comme d’habitude on le nomme. C’est à moi que sont réservés tous les dangers, les grandes prouesses, les hauts faits valeureux, c’est moi, je le répète qui doit faire revivre les Chevaliers de la Table Ronde, les Douze Pairs de France et les Neuf Héros de la Renommée « . Puis le jour arrive et l’on distingue six moulins à vent, cause de tout le vacarme.

… je ne sais si je serais ce héros,
mais mon coeur serais tranquille
et les villes s’éclabousseraient de bleu,
parce qu’un malheureux brûle encore,
bien qu’ayant tout brûlé,
brûle encore, même trop, même mal,
pour atteindre à s’en écarteler
pour atteindre l’inaccessible étoile.

Le monde périrait peut-être si tous les hommes étaient des Don Quichotte; mais il périrait sûrement s’il

Don Quixote s’attaquant à un moulin, par Gustave Doré, 1863.

n’y avait des Don Quichotte parmi nous. Nous acceptons cette histoire, nous aimons ce bafoué, ce vaincu et nous l’estimons d’autant qu’il nous apparaît ridicule, nous savons qu’il prête à rire, nous savons aussi que la bonté et la justice prêtent toujours à rire, mais qu’elles ont cette supériorité d’exister à l’état de valeurs reconnues même chez ceux qui ne les pratiquent pas.

Et notre quête à nous francs-maçons, ne prête-t-elle pas parfois à sourire aux yeux des profanes; la construction du Temple Idéal est-elle moins utopique que de redresser les torts et les injustices de notre monde, que celui-ci soit celui de l’an 1605, date de la parution du livre ou du 21ème siècle ? Que nous soyons chevalier ou pas attachons-nous à notre rêve et tentons même sans force et sans armure d’atteindre l’inaccessible étoile.

Voilà le portrait final de Don Quichotte, celui qui reste quand le livre est fermé: jamais sourire ne fut plus charmant que celui du héros décharné, à la peau jaune, percée des os, aux joues brunes comme un vieux soulier et aux forts yeux noirs, enfoncés sous le front, ces yeux qui ont tant vu la misère du monde pour l’oublier, pour la guérir, pour la venger ou la purifier…ce portrait nous montre qu’après la critique de la vie, nous avons une adhésion à la vie.

Tirer notre force de notre faiblesse, c’est notre expédient à la fois le plus nécessaire et le plus beau.

Le Fr.·. Orateur

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: La Quête… | GADLU.INFO - Franc-Maçonnerie - 8 mai 2012

A ne pas manquer

St-Jean d'été ouverte aux familles15 juin 2017
Nos proches et parents sont les bienvenus

Qui sommes nous?

Etoilejpeg

A∴L∴G∴D∴G∴A∴D∴L∴U∴

La Loge Tradition, fondée le 24 septembre 1972 à l'Orient de Lausanne et portant le No 51, est membre de la Grande Loge Suisse Alpina et travaille au Rite Ecossais Ancien et Accepté (REAA).

Entrez votre adresse e mail afin de recevoir une notification à chaque nouvelle modification de cette page

Rejoignez 94 autres abonnés